Comment acheter une voiture d’occasion

L’achat d’une voiture d’occasion

Quand vous avez vérifié les documents de la voiture que vous voulez acheter, il est le temps de la bien regarder et de l’essayer. N’hésitez pas à l’examiner minutieusement.

Vous devez l’examiner la voiture de l’extérieur et de l’intérieur (sans oublier le dessous de la voiture). Si vous avez un(e) ami(e) qui se connaît bien sur la mécanique et s’intéresse aux voitures, n’hésitez pas à l’emmener avec vous ; ses conseils et ses yeux peuvent être très utiles pour vous. D’abord, vérifiez l’état de la carrosserie : une peinture doit être unie, sans traces de la rouille (les voitures modernes sont très résistantes à la rouille mais quand même il est bien de vérifier les faces intérieures des portes, les bas de caisse, les faces intérieures des portes ou le plancher du coffre). La tôlerie doit être lisse, sans traces des coups.

Puis, vous devez faire un test de pneus. Examinez-les minutieusement, de tout près, et prenez votre temps. Vérifiez s’ils sont de la même taille, de la même marque et s’ils sont usés de la même façon. La profondeur des sculptures doit être identique dans chaque pneu. Chaque usure irrégulière est causée par un défaut dans le parallélisme qui peut avoir une grande influence sur votre sécurité. En restant en dehors de la voiture, demandez au vendeur d’allumer le moteur pour que vous puissiez bien l’entendre. Chaque irrégularité est un mauvais signe. Faites-lui allumer des phares, le feu de recul et les clignotants, de klaxonner etc. N’ignorez rien !

Maintenant, vous pouvez examiner l’intérieur de la voiture. Examinez l’état des sièges (avant tout s’il y a des housses). Les housses peuvent être présentes pour couvrir des traces de brûlures de cigarettes et même des trous. Vérifiez bien quel est l’état du tissu des sièges ; si la voiture est vendue comme « presque nouvelle » ou « presque pas utilisée », tandis que le tissu des sièges est en mauvais état, cela peut être un signe qu’il y a un mensonge. Exactement la même chose est avec le volant ou le levier de vitesse – vérifiez bien leur niveau d’usure. Vérifiez également le compteur si ses numéros sont bien alignés et quel kilométrage il montre.

Impérativement, conduisez votre futur véhicule ! Si le vendeur ne veut pas que vous l’essayez, passez votre chemin et n’achetez pas cette voiture ! Il n’est pas question d’acheter une voiture sans l’essayer. Même si vous n’êtes pas spécialistes, vous pouvez trouvez des vices. Entendez bien le moteur s’il marche bien et sans bruit excessif, s’il ne siffle pas. Regardez comment toutes les vitesses s’engagent : elles ne doivent pas sauter ni craquer. La voiture ne doit pas tirer ni à gauche ni à droite. N’hésitez pas à accélérer et freiner pour vérifier si tout marche bien (vous devez aller en plusieurs types de routes, non seulement sur l’autoroute, pour bien vérifier la voiture).

Si vous ne voyez pas de mauvais signes, vous pouvez penser à acheter cette voiture. Mais si vous avez un moindre doute, ne l’achetez pas ! Et méfiez-vous des vendeurs trop insistants et pressants ; peut-être ils veulent se débarrasser d’un problème ?

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.